Aide à la performance pour athlètes de haut niveau

Travail individuel

De par mon passé d’athlète et bénéficiant des expériences que j’ai vécues, je peux aider le SHN à exprimer pleinement qui il est, à l’abri de pressions excessives. Par la maitrise de ses émotions, je l’aide à trouver un état de grâce plus permanent afin d’améliorer ses performance d’une façon propre et naturelle. En effet, ce résultat s’obtient en puisant dans les ressources intérieures du sportif et en le libérant de ses freins, que ce soit dans la tête mais aussi dans le corps. Cette réalisation est aussi accessible en ne considérant plus la compétition comme une lutte contre l’autre mais comme un moyen d’exprimer ses capacités. Le résultat ou le classement n’est plus, alors, que l’une des conséquences de sa capacité ou non a avoir exprimé son potentiel.

En plus de mon expérience, l’athlète bénéfice également de toutes les connaissances en matière de performance mentale que j’ai acquises lors de l’obtention du Diplôme Universitaire de « coaching et performance mentale » de l’Université de Dijon.

Cet ensemble offre un travail de fond qui permettra au sportif de grandir dans l’expression de son potentiel mais aussi à la femme ou l’homme qu’il est d’être toujours mieux dans sa vie personnelle.

Mon travail permet également une accélération du temps de récupération après blessures.

J’ai déjà eu le plaisir de travailler et travaille encore avec de nombreux sportifs de haut niveau dont plusieurs champions et championnes du monde,  des  médaillés à des jeux olympiques ou championnats du monde et des athlètes professionnels dans des sports collectifs (football, rugby…) ou individuels (Ski alpin, ski et snowboard freestyle, SBX, biathlon, bobsleigh pour les sports d’hiver mais aussi judo, tennis, Canoë et sports mécaniques). Afin de pouvoir assurer un travail de qualité, je ne suis, en individuel, qu’une quinzaine athlètes de haut niveau en même temps.

Maxence Muzaton - Crédit photo : Daniel Durant
Marie Martinod - Crédit photo : l'équipe mag
JB Grange - Crédit photo : Zoom

Travail collectif

Une grande partie du travail concerne la  cohésion de groupe en se rappelant qu’il existe 2 axes de travail qui font qu’un groupe est uni :

– On s’entend bien : cela s’appelle l’intégration SOCIALE

– On atteint des objectifs ensemble : cela s’appelle l’intégration OPERATOIRE

Un groupe cohésif est un groupe où chacun est attiré par des objectifs, s’entend avec l’autre, se sent intégré sur le plan individuel (respect de ses valeurs personnelles) et intégré au groupe (respect des valeurs collectives).

Il faut donc travailler ces 2 axes pour tirer la quintessence d’un groupe. En parallèle, ou plutôt au sein de celui-ci, il faut gérer les sous-groupes (jeunes ou vieux, anciens ou nouveaux dans l’équipe, mais aussi origines: géographique ou ethnique) et les différents types de leaders (charismatiques, techniques, affectifs, informels).

Pour réaliser cela, il existe des pratiques qui aident à la création puis au développement du groupe (attentes mutuelles, stages de cohésion…) avec la mise en lumière des différents leaders.

Enfin,  le travail consiste aussi à mettre en place des signaux d’alertes pour réactiver la cohésion quand celle-ci ne donne plus son 100 %.

J’ai beaucoup de plaisir à être un catalyseur lors de l’accompagnement d’une équipe. C’est vraiment passionnant et même touchant lorsque l’on voit un groupe grandir, devenir adulte et finalement exprimer sa potentialité.

J’ai eu le plaisir de pratiquer cela, par exemple, avec des équipes de rugby (à différents degrés) mais aussi dans le ski qui est un sport individuel mais où l’on vit en permanence en groupe.

Gabriel Wuthrich
Antoine Tichit- Castres Olympique